Home LIFESTYLE Ces phrases que j’en ai marre d’entendre à propos du bio

Ces phrases que j’en ai marre d’entendre à propos du bio

by Gaby

J’essaye de faire attention à ce que j’achète. Je ne dis pas que je suis irréprochable et d’ailleurs, je ne veux pas le devenir. Mais depuis que j’habite en centre ville et que j’ai accès à certains magasins, il est vrai que je mange beaucoup plus bio et que j’ai de plus en plus de produits qui le sont dans ma maison.

Cependant, je suis convaincue que, comme TOUT dans la vie, il ne faut pas être extrême et faire confiance aux étiquettes les yeux fermés. Je privilégie donc le bio, mais je n’en fais pas une religion.

Parenthèse fermée, voici les phrases que j’entends souvent et qui me font lever les yeux au ciel.

Le bio, c’est cher.

En fait, oui et non. Le bio était ultra cher en cosmétiques et le reste pour certains produits, mais depuis quelques années, il s’est vachement démocratisé. Par exemple, la gamme de chez Garnier, complètement bio, est maxi abordable et chaque peau y trouve son compte.

Question nourriture, acheter des légumes bio coûte seulement quelques centimes de plus que les traditionnels. Si on les prend de saison, et locaux, alors là ça ne coûte vraiment rien. Je fais souvent mes courses chez les Petits Producteurs à Liège et sincèrement, ça ne me coûte pas plus cher. Je prends le temps de réfléchir à ce que je vais faire de ma nourriture et je n’achète pas de manière compulsive comme je le ferais dans un supermarché. Ajoutez à ça que je ne mange pas de viande et au final, je pourrais avoir un budget courses hyper raisonnable.

Je pourrais, mais j’aime trop le fromage. Et bio, local, chez le fromager, ça coûte un pont sa mère. Mais ça ne m’empêche pas d’en acheter parce que bon, c’est trop bon. Et maintenant que je ne suis plus étudiante, je peux me permettre quelques plaisirs.

Bref, je m’égare.

En conclusion, le bio est un peu plus cher, mais si t’es un peu intelligent et que tu te bouges les fesses, tu t’en sors easy peasy. Évidemment, il y a moins de choix. Mais rejeter complètement le bio avec cet argument n’a plus aucun sens aujourd’hui.

C’est bon pour la santé

“Tiens, ce sont des pâtes bio, c’est super bon pour la santé”, oui, si t’es pas intolérant au gluten. Ce n’est pas parce que c’est bio, que c’est bon pour la santé. Tu peux manger un avocat bio, si t’es allergique, tu seras quand même pleine d’urticaire.

C’est un truc que j’ai du mal à faire comprendre aux gens. A l’heure actuelle, se contenter de lire l’étiquette ne suffit (malheureusement) pas pour savoir si oui ou non, le produit nous fera du bien. C’est la même chose pour les cosmétiques: donne-moi une crème bio qui contient du parfum, je te ferai de l’eczéma.

Avant de se jeter sur le vert, on écoute son corps donc.

Cette crème est bio, ça peut pas te faire de mal

Ça rejoint un peu le “bon pour la santé”, mais c’est le pire conseil qu’on a fait que me donner pendant des années. Les gens pensent que parce qu’une crème hydratante est certifiée bio, cela veut dire que FORCEMENT, on ne peut pas faire d’allergie.

C’est FAUX-ARCHI-FAUX. Je dirais même que c’est le contraire. Tous les produits naturels sont beaucoup plus allergènes que les cosmétiques style “pharmacie” (comme Avène par exemple) parce qu’ils contiennent des plantes et que la plupart du temps, les plantes déclenchent des réactions. Les cosmétiques plus “chimiques” sont créés en tenant compte de celles-ci.

A nouveau, il faut connaître son corps et cibler ce qu’on supporte. De mon côté, je ne jure que par la lavande et la rose. Ce sont les deux plantes que je supporte sans souci. Le reste, bio ou pas, mon corps réagit mal. C’est pour cela qu’il est très rare que je vous parle de cosmétiques bio ou naturels, malheureusement. En revanche, quand je trouve quelque chose qui fonctionne et ne me rend pas tomate, je m’empresse toujours de vous en faire part!

Ce sont des légumes bio qui viennent du Brésil.

Ça, c’est le pompon sur la Garonne. Je sais qu’en Belgique, on n’est mal servis question fruits et légumes. Pas de soleil, ou très peu, beaucoup de pluie… D’ailleurs, je n’achète pas que local: je prends aussi des produits espagnols, italiens, hollandais, etc… Mais j’essaye de ne pas acheter des produits qui viennent de l’autre bout de la planète pour une seule et bonne raison: les normes.

Parce que crois-moi, la norme pour un produit bio n’est pas du tout la même en Chine qu’en Europe. Je regarde toujours la provenance de mes aliments et de mes cosmétiques histoire de savoir si je fais confiance ou pas.

Puis je pense aussi à la planète. Imaginer que d’énormes paquebots ont traversé les océans pour m’apporter une banane et ont, au passage, détruit les maisons de centaines d’animaux marins, je trouve ça un tantinet égoïste.

Et donc? Le bio?

Pour clôturer cet article, je dirais que d’abord, personne n’est parfait. Le bio a bien des avantages, mais a encore du chemin à faire pour s’installer dans nos chaumières. Ensuite, chacun est libre de mettre ses priorités où il veut. Par exemple, j’accorde plus d’importance à un produit qui convient à ma peau qu’à un produit bio. Je fais attention à la provenance de mes aliments mais je n’achète pas uniquement local etc… Le principal, c’est être conscient que ces choix existent, et les faire ou non.

Pour tout le reste, il y a Mastercard.

(Désolé mais ce slogan me trottait dans la tête depuis des heures.)

You may also like

1 comment

Alice 17 septembre 2019 - 16 h 54 min

Merci pour cet article ! En particulier pour le paragraphe “C’est bon pour la santé”. Alors c’est sur que c’est toujours mieux qu’un aliment avec plein d’additifs et de conservateurs, mais tu auras beau prendre des bonbons bio, ça sera toujours plein de sucre. J’encourage clairement mon entourage à manger bio (ou local, ou bio et local si possible), mais ça ne veut pas dire que c’est la réponse à tout.
En tout cas je te rejoins sur la partie ne pas être parfaite, mais essayer de faire des efforts. Beaucoup de choses relèvent finalement du bon sens.

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.