Home LIFESTYLEDéco #DECO : la tendance Urban Garden !

#DECO : la tendance Urban Garden !

by Gaby

Dans un mois, je déménage! Adieu jolie maisonnette familiale et bonjour l’appartement style indus’ en plein centre ville de Liège. Cette nouvelle vie m’excite énormément et je trépigne d’impatience depuis des semaines, surtout depuis que j’ai repéré ce que Maison du Monde appelle la tendance Urban Garden.

Un superbe équilibre entre le masculin et le féminin.

J’ai la chance d’avoir un compagnon qui accepte mon côté licorne, à partir du moment où, évidemment, son appartement ne se transforme pas en DisneyLand Paris étant donné qu’il y accueille ses clients. J’ai donc testé les limites pour trouver un entre-deux, entre mon côté hyper féminin méga stéréotypé (oui, je l’assume complètement) et son côté graphique, design, et tout carré moche (non je rigole, j’aime aussi, c’est juste que c’est mon opposé).

En me promenant chez Maison Du Monde je suis tombée sur ce qu’ils appelle “la tendance Urban Garden”. Sur Pinterest, vous pouvez la trouver en tapant les mots-clefs “indutrial boho”.

Kézako?

En fait le nom est très révélateur. Dans cette tendance, on mélange le côté urbain avec la nature, si je puis dire.  C’est pour cela que je trouve que le magasin a vraiment bien choisir son nom.

Ben ça tombe bien!

J’ai un esprit très très boho et je voudrais que ma prochaine décoration soit faite de matières brutes: du bois, de la pierre, du marbre, des vrais tapis tissés colorés, des plantes, des tissus aussi bien doux que rêches, bref, j’ai vachement ma petite idée en tête. Mais puisqu’il faut rester sobre, je vais l’associer avec la dureté et la froideur de l’industriel et, ensemble, l’équilibre se fera de manière ultra-naturelle.

Evidemment, il ne s’agit pas de suivre à la lettre les codes qui sont à la mode pour le moment mais de s’en inspirer pour créer un environnement dans lequel on se sent bien. Si on achète les coussins flamants roses et les tasses ananas, dans deux ans, on ne pourra plus les voir. Jamais. Crois-moi. Les triangles sur mes murs, j’en peux plus et bouduuuu, je les ai aimés!

Perso, j’ai envie de quitter le côté enfantin de ma chambre (que j’aime toujours énormément parce qu’il me réconforte), pour entrer dans un univers de plénitude et d’amour plus sobre et plus adulte. Que voulez-vous, en février j’ai un quart de siècle putain, fallait bien que ça arrive un jour.

Plutôt dans ce style-là:


On retrouve les matières brutes, les tissus, les plantes, les guirlandes à la Disneyland, bref, c’est un mélange de toutes les choses que j’aime remixé en adulte. Et ça, j’adore!

 

Gabrielle Charlier

 

 

 

 

 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.