Home LIFESTYLE Je suis débordée. Comment je m’organise?

Je suis débordée. Comment je m’organise?

by Gaby

Avec des études supérieures, un chéri, une famille, un chat, un job de conseillère en style chez ADNC, des événements à organiser, un blog, des réseaux sociaux et une maison, j’ai parfois du mal à garder la tête froide et je panique tellement je ne sais par où commencer.

C’et bien connu, quand on a une grande quantité de choses à faire et qui plus est, de choses complètement différentes, on a souvent tendance à partir en cacahuètes et on se retrouve soit déprimée d’avance, soit paumée, soit complètement tapée.

Pour éviter d’en arriver là et ne pas se laisser prendre dans la spirale infernale de l’overbooking, il existe quelque chose de formidable qui s’appelle…

ORGANISATION

Je sais, ça fait peur. Et je sais que toi aussi, tu penses que ce n’est pas fait pour toi.

Faut dire que c’est pas fait pour moi non plus à la base hein. Moi l’organisation, ça va bien deux minutes, et puis le bordel reprend le dessus. Quand t’as un ou deux trucs sur le feu, c’est pas TELLEMENT grave. Mais quand tu fais fonctionner toutes tes plaques + ton four + ton micro-ondes + ton grille-pain, bah tu n’as pas d’autres choix que de veiller sur tout, tout le temps, pour éviter que la baraque s’enflamme.

Et c’est parce que j’en suis là que j’ai tenté de trouver quelques techniques qui me permettent de garder la tête hors de l’eau que je voudrais partager avec toi, lectrice débordée en mal de temps-pour-soi et au bord du burn-out.

orga1

On prend un carnet tous les débuts de mois et on liste toutes les choses qui nous viennent à l’esprit qui sont à faire: les événements, les travaux pour l’école, les tâches ménagères, tout y passe. On note tout et on regarde de manière globale ce qui DOIT passer en premier (nos priorités donc), ce qui découle des choses qu’on fait en premier (les trucs complémentaires), puis les choses qu’on fait habituellement (le ménage, les courses ou encore le linge, par exemple).

organisation1

orga2

On prend son agenda, qu’il soit électronique ou papier, et on va décortiquer nos priorités jusqu’aux dates d’échéance.

Un exemple concret: j’ai 70 pages à étudier entre le 1er janvier et le 08 janvier qui est la date du jour de mon examen, je vais donc étudier soit 10 pages par jour tous les jours, ou choisir d’en étudier 20 le lundi, 20 le mercredi, 20 le vendredi et 10 le dimanche.

Le mot clef? On DÉCORTIQUE. Pour absolument TOUT.

Après les priorités, on étale sur son mois les choses complémentaires et les événements qu’on a déjà enregistré (la fête chez Mme Pinpine, le rendez-vous chez le coiffeur, toussa toussa).

Puis, on décide des jours où on s’occupe de la maison, des courses et du linge. Chez nous, par exemple, le linge se fait le samedi et le dimanche. De nouveau, on le note dans notre agenda pour se retrouver avec un mois bien décortiqué, des choses CLAIRES à faire par JOUR et un peu moins de stress de voir que si on s’y tient, tout est envisageable.

10393816_948805901874194_2765972402029843573_n

orga3

Parce que je suis une professionnelle de la distraction, j’ai besoin de rappels. Faut savoir que j’ai un agenda papier ET un électronique, parce que le deuxième a cette fonction-là. Ça a l’air tout bête, mais si mon téléphone me dit “va faire les courses”, bah je vais me dire “bon ouais allez j’y vais”.

organisation2

orga4

Tous les jours, on ouvre alors son agenda et on regarde ce qu’on a à faire.  Il ne reste plus qu’à ne se concentrer QUE sur notre journée, ce qui enlève de grosses angoisses. On sait d’avance que si tout ce qu’on a listé la journée est fait, on s’en sortira les doigts dans le nez à la fin du mois et le soulagement qu’on en retirera donnera toute l’énergie dont nous avons besoin pour remplir les tâches journalières. C’est un cercle!

organisation3

orga5

Pour moi, il est toujours important. Parce qu’il me dit si oui ou non, j’ai intérêt à faire gaffe. En général, je fais mon budget du mois le mois qui précède, avec des revenus que je suis CERTAINE d’avoir, sans spéculation aucune. Ça m’évite les mauvaises surprises et ça me prépare à me serrer la ceinture au cas où.

organisation5

Un dernier conseil?

On fait attention au TEMPS. On compte LARGE. TOUJOURS. On ne se dit pas qu’on peut faire ça plus vite que prévu.

Pourquoi? Parce que si on prévoit qu’on fait les courses en une heure et qu’on y passe une heure et demie pour des raisons diverses, ça décale tout. Et si la journée est chargée, la demi-heure compte. De plus, si on a tendance à compter serré, on se met une pression supplémentaire qui n’est pas nécessaire et qui prend de notre énergie. Les conséquences paraissent minimes au départ, mais quand on est overbookée, l’accumulation arrive sans qu’on s’y attende et on retombe très vite dans le cercle vicieux de la désorganisation et le chaos.

Tu verras qu’il te restera du temps pour prévoir du chouchoutage, du bisoutage, et des imprévus..!

 

Je ne sais pas si ces conseils vous aideront, mais en tout cas, je sais qu’ils m’aident… Et surtout, n’oubliez pas de croire en vous et de prendre du temps pour vous: on n’est pas des machines et on ne vit qu’une fois!

Love Peace Flex

 

You may also like

5 comments

Florence Casse 6 janvier 2016 - 10 h 48 min

Top article! 🙂
Merci pour les petits trucs, les astuces, les conseils, et l’ouverture d’yeux: compter large en temps, et pas trop en argent, et puis planifier et respecter ses tâches du jour pour en tirer de la satisfaction 🙂

Reply
Juliette 6 janvier 2016 - 12 h 40 min

Rhoooo merci pour cette article qui tombe à pic… Personnellement le concours de sciences po est dans 7 semaines et en plus avec le lycée, j’avais un peu peur de me noyer, je vais tenter le décorticage histoire d’etaller les révisions le plus possible. En tout cas, merciiiii !!!

Reply
Juliette 6 janvier 2016 - 12 h 41 min

Cet* étaler* (oui j’envisage très sérieusement d’épouser mon correcteur )

Reply
jr 6 janvier 2016 - 13 h 20 min

Il existe un dicton sur l’organisation:
“Si vous voulez qu’une tâche soit faite, bien faite et en temps utile, donnez-la à faire à une personne ‘super-occupée’.”

Reply
Lily - TPMBouquins 6 janvier 2016 - 18 h 37 min

J’ai prévu d’adopter la méthode du budget du mois. Mais un peu à l’envers. Je suis du genre (trop) économe et à préférer faire des économies plutôt que de me faire plaisir de temps en temps. En calculant précisément tous mes postes de dépenses, je pourrais dégager un budget pour le “fun” comme sur la photo et me faire plaisir avec une ou deux futilités sans culpabiliser de dépenser de l’argent. C’est un chouette conseil 🙂

xoxo
Lily

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.