La vie est une tartine de merde. (Qu’on n’est pas obligé d’avaler)

Bon les gars, ça fait quelques jours que ne me suis pas exprimée ici. Pour cause? La tartine de merde de la vie, comme dirait Mamame, le sage familial.

J’enchaîne les mauvaises nouvelles pas prévues, les factures oubliées, les disputes avec Machine et Machin, bref, je ne vais pas m’étendre sur le sujet, puisque toi aussi, tu connais le goût de la chose. D’ailleurs, puisque tout le monde y passe, j’ai enquêté.

Je me suis penchée sur cette fameuse tartine qu’on nous sert tous les matins au petit déj’ depuis qu’on a des dents. Oui Madame.

Et j’ai établi une théorie. Avec preuves empiriques et tout hein. Voici mes constatations et hypothèses.

La tartine de merde est proportionnelle au bonheur de ta vie. 

Quand ça va un peu trop bien dans ta life, que tu fais la danse de la joie sur ton petit nuage aux senteurs de papaye et arbousier, il y a FORCEMENT un moment où ça merde. Et plus ta vie est chouette, plus la merde est grosse. C’est scientifique. Selon une étude de moi.

Exemple: tu as un super boulot avec un salaire qui te permet de te faire plaisir. C’est le moment pour les impôts de te réclamer 4000 euros. (Cacedédi) Allez hop, tu fais moins le thug maintenant.

La tartine de merde est également proportionnelle à ton âge.

Au début, je pensais que la merde sur la tartine serait servie de manière décroissante. En gros, plus tu prends de l’âge et de l’expérience, moins il y a à étaler. Que nenni. C’est TOUT LE CONTRAIRE. 

Quand tu prends officiellement le statut d’adulte, la merde est plus grosse, plus difficile à avaler.

Exemple: à la maternelle, Gisèle t’a volé ton crayon cette connasse. C’était ton préféré. Adulte, tu laisses ta voiture garée juste en bas de chez toi et on te pète ta vitre pour un chargeur à moins d’un euro. T’as évidemment pas le bris de glace. Tu le vois le niveau supérieur du game là?

La tartine de merde s’accumule TOUJOURS avec une autre tartine de merde.

Parce que quand une tuile te tombe dessus, elle ne vient jamais SEULE. Souvent, c’est tout le toit que tu te prends sur la gueule. Sinon c’est pas drôle.

Exemple: t’as perdu ton boulot? C’est le moment où, comme par enchantement, tu reçois des millieeeeeeers de factures imprévues à payer “avant 7 jours ouvrés” (je ris  rien qu’à l’écrire).

La bonne nouvelle, c’est qu’on n’est pas obligé d’avaler notre tartine de merde.

Enfin si, dans tous les cas, on la bouffe. Mais on peut y ajouter de la confiture et boire un bon lait chaud avec. 

Ce que je veux dire par-là, c’est que toutes les couilles de la vie peuvent être gérées si on adopte une position positive. C’est loin d’être une chose facile, mais si on ne se focalise que sur ce qui va bien, on digère mille fois mieux.

Quand les mauvaises nouvelles s’accumulent, il faut s’arrêter un moment pour constater que beaucoup de choses vont bien. Ton compte en banque est à zéro? C’est le moment de profiter de tes proches à fond en faisant une balade à vélo, un marathon Netflix ou manger une énorme tarte aux pommes pleine de crème chantilly.

Pose-toi deux minutes et vois ce qui est bon pour toi.

Parfois, la tartine de merde est là pour te rappeler que tu es le seul maître de ton Destin. Si elle paraît inmangeable aujourd’hui, c’est peut être parce que tu n’as pas fait les bons choix jusqu’à présent.

Dans ce cas, c’est le moment de prendre du recul, histoire de changer les choses et faire de ta tartine de merde un moment Nutella. Sans huile de palme. Hum.

Précédent

Carrelage vintage et intérieur moderne: le match PARFAIT (que je veux chez moi)…

Suivant

Vacances: 10 indispensables à emporter avec soi!

  1. Eh oui, la vie c’est un peu le principe des vases communicants : il y a autant de bon que de mauvais, c’est inévitable.. Un peu comme le yin et le yang, la lumière et l’obscurité…

    • PS : pour les impôts, un bon conseil, quand tu remplis ta déclaration fais toujours une simulation pour voir le résultat, ça permet de prévoir… Y’a des tas de modules, si tu googlises un peu, tu trouveras. PPS : je compatis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén