Mon métier de vendeuse: 7 choses que vous faites qui nous donnent envie de vous pendre par les pieds dans les cabines

Je suis vendeuse depuis environs deux ans. Alors oui, purée de purée, on vous aime hein, mais parfois c’est trop! Voici 7 choses qui nous donnent envie de vous pendre par les pieds dans les cabines d’essayage…

Le “Bonjour” dans le vent.

Une fois sur trois, ton“bonjour” sympathique se solde par un vent de force majeure dans ta face. On demande juste une réponse. Un échange standard dans la catégorie politesse, deux syllabes très simples à prononcer. BON-JOUR. C’est si compliqué?

“J’ai droit à une réduction si j’en prends deux?” *Sourire de teubé trop fier de sa blague*

Le moment où t’es super méga mal à l’aise parce qu’évidemment que NON, tu ne peux pas faire une réduction. Ce serait avec plaisir hein, mais au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, j’suis pas encore la patronne. Et si je l’étais, je ne serai pas là où je suis d’ailleurs.

“J’ai laissé ce qui n’allait pas dans la cabine hein”

Toi, naïve, tu te dis qu’il ou elle a laissé un t-shirt, un pantalon, deux trois trucs quoi. Mais non. Ce genre de client, c’est TOUJOURS celui qui a pris une MONTAGNE de trucs à essayer et qui finit pas ne rien prendre ou prendre une seule pièce. Quand tu ouvres le rideau et que tu te retrouves avec un remake de Tchernobyl dans ta cabine, tu penses, souvent, à changer de métier. Si.

“Je cherche un t-shirt”.

Tu cherches un t-shirt. D’accord. Alors étant donné que je dois avoir facilement 32 modèles dans le magasin, pourrais-tu préciser ta requête histoire qu’on n’y passe pas la journée? Merci.

“Je vais reposer ce qui ne va pas”.

NON. SURTOUT NON. AIE PITIE DE MA VIE.

Je sais que tu veux bien faire, mais tu ne fais PAS BIEN. TU FAIS PIRE. En tant que vendeuse, notre boulot (entre autre hein) est de garder le magasin propre et rangé. On apprend carrément à plier les vêtements d’une certaine façon pour qu’ils forment des belles piles, classés par taille. Ce qui ne va pas, tu le mets à l’endroit prévu pour les fringues que tu ne prends pas. Ça, on kiffe.

Le rentrer-sortir-rentrer-sortir-rentrer-sortir. 

Sache, ami(e) de shopping, que la plupart des magasins sont munis d’un compteur de passages et que nous avons des statistiques à respecter. Quand tu rentres/sors du magasin et ce, plusieurs fois d’affilée sans acheter, TU NOUS LE FLINGUES. Imagine notre frustration, alors qu’on s’est battues toute la Sainte journée pour garder un pourcentage correct…

“Y a une tache là, je le prends si vous me faites 50%”, regard accusateur en prime.

Alors je suis désolée hein, que ton polo soit taché, mais y suis-je pour quelque chose? Non. Si je peux te vendre un produit taché? Non plus. Tu l’as remarqué, donc je dois le “déclasser” (= jeter hein). Je ne peux pas te faire 50% tout simplement parce qu’on n’est pas au marché et que voir raison n°2.

 

Ahhhh ça fait du bien.


Précédent

Aménager une terrasse quand on habite en ville

Suivant

Comment changer sa vision de l’échec.

  1. Florence Casse

    Pour avoir eu le coup avec un vêtement taché une fois, et une autre fois, le seul exemplaire restant à ma taille était celui du mannequin (qui avait donc “pris le soleil” et potentiellement légèrement déteint), les vendeuses m’avaient spontanément faire une remise, mais de moi-même j’aurais JAMAIS osé en demander une. Comme tu dis, une boutique, c’est pas le marché, flûte quoi.
    Par contre, pour le compteur à l’entrée, je crois que 95% de la population en ignore l’existence (et il n’y en a d’ailleurs pas dans tous les magasins). Mais c’est clair qu’en tant que vendeuse, quand tu vois même Madame rentrer dans le magasin, puis Monsieur. Puis Monsieur sort, puis Madame lui demande de venir voir, puis Monsieur ressort, puis Madame va chercher son portefeuille, puis elle va le chercher pour qu’il vienne taper le code de sa carte. Et toi t’es là, dans ta tête, “au moins ils achètent un PUTAIN DE FOULARD à 2 EUROS!”. *larme solitaire*

  2. Evidemment y’a les 2 sons de cloche ;o) mais on peut aussi parler des vendeuses qui papotent ensemble et ne vous rendent pas le bonjour ni même ne donnent le total lors du passage en caisse. C’est du vécu ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén