Partir en vacances, c’est génial. Revenir complètement ruinés, ça l’est moins! Etant donné que je n’ai pas (encore) le compte en banque de Crésus, moi aussi je compte mes petits sous durement gagnés pour partir au soleil plus ou moins loin.

Je vous file donc toutes mes astuces pour minimiser son budget avant, pendant, et après votre semaine de farniente intensive.

Etape 1 : fixer un budget.

Evidemment, on ne fixe pas le même budget pour un voyage d’une semaine ou d’un mois. La destination jouera aussi dans la balance. Partir à New York une semaine pour 500 euros, c’est un peu mort.

Le mieux, c’est de voir combien on a à disposition avant tout et honnêtement. Pour 300 euros par personne, il est possible de partir dans un petit coin pas très loin pendant 4 ou 5 jours. Ça peut être vraiment super fun.

Petite astuce supplémentaire: prévoyez du rab en cas de pépin. 

Etape 2 : établir la destination.

Pour 300 euros par personne pendant 4-5 jours, on peut facilement s’offrir une virée quelque part en Europe. Il y a des tas de destinations peu onéreuses selon les saisons. Milan, Amsterdam, Lisbonne, les pays de l’Est, la France… En hors saison, on peut clairement partir pour rien du tout.

Etape 3: se renseigner sur l’endroit.

Oui, parce que la vie peut être plus ou moins chère selon les lieux qu’on visite. Lorsque nous avons été en Suède, bêtement, nous n’avions pas pensé que l’essence et la bouffe seraient hors de prix. On est donc revenus complètement sur la paille, même si on a vraiment adoré ce voyage.

Tenerife (Iles Canaries – Espagne) reste hyper méga abordable. Pour 500 euros par personne en plein mois de février, on s’est offert une semaine de soleil (22-24 degrés) et de balades dans un endroit hyper dépaysant. La vie sur place n’est pas chère et le logement non plus.

Etape 4 : définir la ou les méthodes de transport.

Avion, train, voiture… Prendre le temps de choisir l’itinéraire est crucial puisqu’en général, c’est ce qui “mange” le plus de budget. L’année dernière, pour descendre dans le Sud de la France, nous avions inscrit notre trajet sur Blablacar et sommes partis en emmenant des gens avec nous pour diviser les frais. Sachez que de 1, c’est une expérience hyper chouette à vivre et de 2, ça met du beurre dans les épinards.

Si vous prenez l’avion, n’hésitez pas à comparer les offres. D’une compagnie à l’autre, les prix peuvent changer énormément.

Etape 5 : avoir plusieurs alternatives à l’hôtel pour les vacances.

Lorsqu’on choisit de passer une semaine dans un hôtel, la note monte hyper vite. Personnellement, je préfère mettre le paquet pour une nuit dans un hôtel de dingue.

De plus, je n’adhère pas du tout au fait de passer une semaine dans un hôtel sans en sortir. Perso, ça me rendrait folle!

Pour éviter de mettre tout son budget vacances dans le logement, il y a des tas d’alternatives moins chères. Par exemple, louer un appartement AirBnb est souvent hyper méga abordable et mille fois plus confortable. Certes, on n’a pas de room service ni de petit déjeuner inclus, mais on a tout le confort d’un vrai cocon et on se sent vite chez nous.

Pour les aventuriers, il y a aussi le camping. En tente seule, je dois avouer qu’une semaine entière ne me branche pas trop. Si l’emplacement est aménagé et qu’on peut avoir une petite pièce de vie dans un auvent par exemple, pourquoi pas. En caravane par contre, je pourrais y rester des mois (dédicace à Marseillan CoeurCoeurCoeur). En dernier lieu, il y a les bungalows, mais, à nouveau, on fait monter les prix à mort, surtout en pleine saison.

Si vous suivez ce schéma, vous pouvez d’ores et déjà être sûr de ne minimiser votre budget vacances!

A lire aussi > 10 indispensables à emporter avec soi !