Home LIFESTYLE #NoCase, pour en finir avec les étiquettes qu’on nous colle!

#NoCase, pour en finir avec les étiquettes qu’on nous colle!

by Gaby

Cette semaine, j’ai participé à un challenge Lancôme sur un thème assez simple mais très large. Il fallait choisir un mot qui représentait notre futur idéal et créer le contenu adéquat.

J’ai longtemps réfléchi à quel mot je voulais mettre en avant et à quelle vision j’avais du futur. Je me suis demandé ce que je voulais changer. Évidemment, il y a toutes les questions sur l’environnement, la politique etc… Qui m’ont traversé l’esprit, mais je voulais, cette fois, mettre en avant l’individu.

Je me suis donc rendue compte que ce qui m’attristait le plus dans nos sociétés, c’étaient les étiquettes. Les étiquettes qu’on nous colle en permanence sur le front, qui nous résument en un seul mot alors que nous sommes bien plus que ça.

Pour vous donner un exemple type: l’âge dans le travail. Oui, j’y reviens encore.

Très souvent, les jeunes en entreprise ne sont pas pris au sérieux. La raison? Ils sont jeunes. Et parce qu’ils le sont, c’est que forcément ils manquent d’expérience et de recul, ce qui fait qu’on ne leur accorde pas la confiance escomptée dans leurs projets. Alors oui, ils manquent peut être de tout ça, mais à côté, ils vivent avec leur temps et ont des tas de choses à apprendre aux plus âgés. Dommage, non? > Voir mon article sur “Se sentir légitime dans son boulot à 25 ans”

Un autre? On a du mal avec les multi-potentiels. “les multiquoi”?

C’est un nouveau terme qu’on utilise depuis peu pour caractériser les personnes qui se passionnent pour plein de domaines très différents, sur une durée plus ou moins courte. (Paradoxal d’ailleurs, quand tu sais qu’on a carrément inventer ce terme pour les mettre dans UNE seule case).

Les multi-potentiels sont nés en même temps qu’internet. Grâce à cet outil, la connaissance est à portée de tous les individus un peu curieux. Ça a ses avantages et ses inconvénients: lorsqu’un sujet les passionne, ils s’investissent corps et âmes. Mais lorsqu’ils considèrent qu’ils ont fait le tour de la question, ils passent à autre chose parce qu’ils sont lassés. Un multi-potentiel peut être développeur web pendant un an, puis décider de se lancer dans la culture du café l’année suivante. Et c’est quelque chose de très perturbant pour leur entourage qui, justement, n’arrive pas à lui coller une étiquette.

Les étiquettes sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux ont clairement renforcé ce besoin de mettre des étiquettes sur le front des gens. Un fait concret: ma sœur Chrystelle se fait incendier chaque fois qu’elle parle de produits non-bio, parce qu’elle met parfois en avant des produits Bio. Je m’explique parce que je sens que je te perds.

En fait, lorsque les gens la voient poster sur Instagram des produits Bio, ils lui collent l’étiquette de la “nana qui n’utilise que du naturel”. Du coup, si elle change de sujet, c’est le drame.

Pourquoi? Simplement parce que d’après une photo ou un post, on l’a résumée à la “nana qui n’utilise que du naturel” et que les gens sont atterrés de voir que ce n’est pas toujours le cas. (Bon et aussi parce qu’elle a des chiantes qui la suivent. Désolée mais c’est vrai, détendez-vous quand même.) Chrys ne peut donc PAS être ET la nana qui aime le naturel, ET la nana qui aime d’autres choses que ça. Fou hein? Réduire une personne à UNE case, alors qu’elle est bien plus…

#NoCase, parce qu’on n’est pas qu’UNE seule catégorie, pas passionné par UN seul truc et qu’on n’est pas doué dans UN seul domaine…

A travers ce shooting et ce hashtag, je voulais donc faire passer ce message: on n’est bien plus qu’une case. Non, les femmes qui aiment le maquillage ne sont pas toutes des connes superficielles. Non, les femmes et les hommes ronds ne sont pas que des gens qui aiment manger. Oui, un développeur web peut se lancer dans la culture de café. Oui, on peut être jeune et avoir des BONNES idées à revendre.

Arrêtez de mettre les gens dans des cases, arrêtez de VOUS mettre dans une case. Vous êtes bien plus que ça, et vous vous sentirez vraiment épanoui le jour où vous sortirez du cadre qu’on vous a attribué.

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.