Oui, les filles minces ont de la cellulite!

Aujourd’hui je voudrais vraiment casser le mythe: oui, les filles minces ont de la cellulite. 

J’en suis venue à vouloir écrire cet article suite à une énième boutade innocente sur mon physique, qui, à la longue, devient chiante.

Je vous explique.

J’ai une morphologie type mince, c’est à dire que je peux manger un peu tout ce que je veux sans forcément prendre 5 kilos. Depuis mes 15 ans, je stagne au même poids: entre 47 et 49 kilos pour 1m57. C’est comme ça et oui, je considère que j’ai de la chance d’avoir un métabolisme très rapide. Je ne suis pas obligée de subir certaines pressions et régimes drastiques pour perdre du poids.

Avec le grand mouvement du body positivisme (dont on avait toutes besoin, ne nous mentons pas), j’ai remarqué qu’une partie des femmes se mettaient à discriminer les filles minces, sous prétexte qu’être mince était synonyme d’hygiène de vie super stricte voire même de maladie. Comble du comble, si elles sont minces, c’est qu’elles n’ont pas de cellulite.

Il m’arrive donc trèèèèès souvent de me faire descendre quand je parle de tout ça parce que “de toute façon, t’es mince donc t’as rien à dire”. Les conseils que je donne sur l’alimentation, le sport etc… Sont régulièrement pris à la rigolade, parce que “c’est facile pour toi qui n’a pas 10 kilos à perdre” “j’ai pas à couvrir ce sujet-là parce que ça ne me concerne pas”.

Et ça me gave.

Ca me gave parce que j’en arrive à devoir me justifier pour parler d’un sujet qui touche TOUTES LES FEMMES. Et si vous ne l’aviez pas encore remarqué, j’en suis une. Avec de la cellulite. Pas la petite peau d’orange des ados, non. J’ai 25 ans, donc j’ai de la cellulite comme toutes les femmes adultes de cette planète.

J’estime que, mince ou pas, j’ai le droit de parler du physique, de la santé, de l’entretien ou de l’alimentation. Et j’en ai un peu ras-le-cul d’être réprimandée parce que je fais une taille 34 et des photos type shooting.

La cellulite, c’est pour toutes les femmes.

Je voulais donc replacer l’église au milieu du village: mince, ronde, grande, petite, le pourcentage de femmes qui n’en ont pas est presque inexistant. Pourquoi? Simplement parce que notre corps est conçu de cette manière. > Explications ici.

Nous générons des cellules adipeuses pour stocker les graisses et subvenir aux besoins de notre corps lorsqu’on est enceinte. C’est génétique. Point final.

Alors sorry pour celles qui pensent un jour gagner le combat: à part devenir un mec, y a pas 36 autres solutions. On peut évidemment l’atténuer par l’alimentation et le sport mais l’éradiquer complètement est impossible.

Preuve en images:

Elles sont minces, font attention à ce qu’elles mangent, font du sport et pourtant, elles en ont. Et mon petit doigt me dit que elles aussi, ça les complexe. Elles aussi, elles aimeraient peut être en parler sans qu’on leur demande de la fermer.

Faut arrêter de mettre les gens dans des cases et de comparer un corps avec un autre. Non, t’es pas obligée de faire une taille 52 pour militer contre l’image de la femme dans nos sociétés. Non, t’es pas la seule à avoir des complexes. On est toutes concernées. Le sentiment de honte qu’on ressent face à une partie de notre corps est le MÊME pour tout le monde. Personne n’a plus ou moins de légitimité à en parler. 

Plutôt que de se battre entre nous pour savoir “c’est-qui-qu’en-a-le-plus”, je propose qu’on apprenne à s’écouter. Qu’on arrête de juger d’abord et de parler ensuite. Quoi de plus libérateur que de pouvoir discuter avec d’autres qui ont les mêmes sentiments que vous?

Précédent

Le concept Lush Labs: quand Lush donne la parole aux consommateurs (et qu’on les aime encore plus, du coup).

Suivant

J’ai testé: la nouvelle gamme de soins cheveux Biolage R.A.W.

  1. Tittounett

    Et les copines qui partent du principe que comme tu fais 1m78 tu as donc sous tes fringues un corps de mannequin (of course !). Ou celles qui lèvent les yeux au ciel si tu leur dis que tu as 4 kg qui te gênent sous prétexte qu’elles sont plus rondes que toi (et que tu es grande bis …). Et de façon générale toutes celles qui pensent comme tu es plus mince qu’elles (et que tu es grande ter) tu n’as aucune raison de ressentir le besoin de maigrir ? Bref, reporte ton problème avec une taille mannequin (que la taille hein ah ah) et comprends bien que je compatis x 10000 à ton énervement.

  2. Ey@el

    J’ai ton age à l’envers et comme toi je fais 1,58m pour 45-47 kg et ton article m’a fait du bien au moral parce que tout ce que tu racontes j’ai connu et je connais toujours. Et la cellulite, je ne savais pas ce que c’était et je ne m’en souciais pas jusqu’à ce que des c*** jalouses en cours de gym me le fassent remarquer d’un air méprisant. Voir ces photos de nanas canons, certaines mannequins comme Kate Moss ou la bombe Pamela avec plus de cellulite que moi, ça m’a remis les choses en perpective. Et puis à mon âge (que je ne fais pas), je continue à entendre les jalouses mais aujourd’hui, ça ne m’offusque pas, je prends leur jalousie comme un compliment et j’ai même un peu de peine pour elles parce que la rancoeur ne contribue pas à l’épanouissement de l’intérieur et de l’extérieur. Finalement, la beauté est surtout un rayonnement intérieur. Certaines filles pas “canons” au sens propre des standards et du golden ration donnent plus envie de leur ressembler que des modèles de perfection froid et sans âme. Je trouve ça charmant cette cellulite sur ces célébrités, ça leur donne un côté plus humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén