Home LIFESTYLEBlogging Vers où mon blog me mène-t-il?

Vers où mon blog me mène-t-il?

by Gaby

Ces derniers temps, je traverse une période de remise en question assez importante. Sûrement la crise du quart de siècle, comme je le décris dans cet article. Ben vous savez quoi? Je pense que cette petite passade a du bon. Je réfléchis beaucoup sur moi-même et sur mon “qui suis-je” et je dois avouer que petit à petit, j’ai des réponses à mes questions. Alors bien sûr, le blog y est passé. Comme à peu près tout.

Pourquoi j’ai un blog?

J’ai commencé à me demander pourquoi j’écrivais, quel sens avaient mes articles. Quelle était ma motivation première mis à part, évidemment, échanger avec vous et entretenir ma passion pour les mots.

C’est là que j’ai eu un blanc. J’écris, j’adore écrire, couvrir des sujets, tester du maquillage, des fringues, partir en voyage, monter des vidéos etc… Mais je ne trouvais aucun point qui reliait tout ça. De plus, je trouvais qu’il manquait une part de réalité là-dedans.

Et pourtant je pense que c’est l’essentiel. Pour rédiger un blog, il faut certes être passionné, mais il faut aussi un leitmotiv. Et je n’en avais pas il y a encore 15 jours.

J’ai donc creusé, dans ma petite tête de jeune adulte qui se cherchait, afin de saisir ce fil d’Ariane pour retrouver mon chemin. La réponse était flagrante comme un nez au milieu de la figure. Sans prendre de recul et discuter avec mes proches comme ma sœur Chrystelle, je ne pouvais pas la voir.

Born in the 90’s.

Je suis née dans les années 90. L’époque juste avant le 21ième siècle, quelques années avant l’euro, juste avant les réseaux sociaux et tous les changements sociétaux radicaux que nous avons connus entre 2000 et 2019. J’ai connu aussi bien les cassettes à rembobiner au crayon que Spotify. J’ai joué avec des craies mais j’ai aussi eu un espèce de truc inné qui m’a rendue très intuitive avec la technologie. Pour moi, utiliser un téléphone n’a jamais été compliqué: je n’ai jamais du “apprendre”. Je ne suis pas une “digital native”, mais presque, à quelques années près.

En fait, je ne fais ni partie de la génération qui a grandi sans technologie, ni de celle qui a grandi seulement avec. Je suis un entre-deux.

Mon point clé.

Toute cette réflexion m’a amenée à un point: je cherche ma place dans le monde, en permanence. J’ai 25 ans aujourd’hui et je traverse les torrents de la vie comme je peux, en apprenant leçon sur leçon. Et je sais que je ne suis pas la seule. Je pense qu’on est des milliers aujourd’hui à tâtonner l’existence pour s’installer et s’épanouir.

Chaque fois que j’ai échangé avec vous sur mes remises en question, mes grandes décisions, mes grosses claques dans la figure etc… Vous étiez là. Certes par compassion, mais aussi parce que vous vivez la même chose. Quand je parle de difficultés liées à la recherche d’emploi, de l’orientation de mes études, de ces moments où j’ai envie de tout lâcher pour aller élever des moutons en Irlande du nord, vous comprenez. Parce que vous aussi, vous passez par ces phases.

Et c’est là-dessus que j’ai envie d’écrire sur mon blog. Sur la vie d’une gonzesse qui tente des trucs, tantôt foireux, tantôt géniaux. La vie d’une nana sur des montagnes russes. La vraie vie d’une jeune adulte en 2019, en somme.

Vers où mon blog me mène-t-il?

Juste ici, avec vous. Il est là pour retracer mes expériences et les vôtres. Celles qui ont raté et celles qui ont fonctionné. Sans faire semblant d’être heureux si on ne l’est pas, sans balancer des paillettes sur la facilité d’accomplir ses projets. Du vrai, des mots, des rires et de la tolérance.

Alors bien sûr, tout cela passe par des sujets très variés. Du sérieux, et du pas sérieux du tout. Je continuerai à écrire sur le makeup, parce que oui, j’aime ça. Je parlerai de mode aussi, parce que c’est dans l’ère du temps et qu’on sous estime trop souvent le pouvoir que peut avoir notre allure. Toutes les formes de cultures seront toujours les bienvenues: cinéma, séries, livres, cuisines du monde, voyage… Et j’aborderai toutes les questions qui trottent dans la tête d’une jeune femme de 25 ans, sans prendre des pincettes. Pour finir, je garderai ce ton léger pour aborder tous ces sujets qui, d’une manière ou d’une autre, ont une importance capitale.

Parce que ce sont toutes ces choses qui nous façonnent avec le temps.

Sur ce, je vous souhaite une excellente année 2019, qu’elle soit remplie de positives vibes et de bon vin rouge autour d’un plateau de fromages…

Rejoins-moi sur Pinterest!

You may also like

6 comments

Kaarotte 4 janvier 2019 - 10 h 34 min

Je ressens tellement ça ! (Par contre j’ai 10ans de plus que toi donc encore moins digital native )
Je comptais faire un article là dessus aussi ! C’est ouf !

Reply
Gaby 5 janvier 2019 - 19 h 25 min

Oui grave ! Ca va tellement VITE !!! 😀

Reply
Seb 4 janvier 2019 - 14 h 16 min

Deux petites réflexions:
– On ne relie rien avec des points, on relie des points avec des lignes;
– l’ère du temps, c’est redondant, ça veut dire l’époque du temps. Je suppose que tu parlais de l’air du temps.

Bien cordialement. Seb

Reply
Gaby 5 janvier 2019 - 19 h 25 min

Merci Seb 🙂

Reply
Bérangère Pont 11 février 2019 - 10 h 05 min

Bonjour Gabrielle,

Je me demandais avec quelle plateforme avait tu crée ton blog ? Il est très bien fait !

Reply
Gaby 14 février 2019 - 22 h 18 min

Merci, je fais ça avec WordPress 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.